Votre résolution d'écran est trop petite
pour naviguer sur ce site.

Si vous naviguez sur un mobile,
essayer de tourner l'écran...

Merci de votre compréhension.

www.photo-et-cetera.fr

Accueil du site PHOTO-GRAPHIE.FRACCUEIL
 

Tests croisés 17 films 120 / 6 révélateurs

 

LES FILMS EN PRESENCE

Le choix s’est porté sur 17 films issus de 5 marques. Les modèles sélectionnés sont tous situés entre 25 et 400 iso :

KODAK -> TMax 100 / TMax 400 / Tri-X 400
ILFORD -> PAN F 50 / FP4+ 125 / HP5+ 400 / Delta 100 / Delta 400
ROLLEI -> PAN 25 / RPX 25 / RPX 100 / RPX 400 / Superpan 200
FOMA -> Fomapan 100 / Fomapan 200 / Fomapan 400
FUJI -> Acros 100

Afin d’avoir des résultats les plus fiables possible, et pour parer aux potentielles erreurs et déconvenues lors du développement,
chaque modèle de film a été acheté 3 fois. La fraîcheur des films a été contrôlée, les dates de péremption n’étant pas dépassées.
Les films ont été stockés au réfrigérateur avant la prise de vues et tous stockés ensuite à 20°C dès le début du process.

Attention à ne pas trop faire attention à la teinte foncée de certains scans bruts.
En effet, certains supports sont très épais et foncés, alors que d'autres sont très fins et très transparents.
Une bonne gestion de l'exposition sous l'agrandisseur ou lors du scan donnera les mêmes résultats.

Remarque :
La prise de vue du grain au microscope a été effectuée sur une même zone sur tous les films. La zone choisie l'a été en fonction de la densité moyenne afin de détacher au mieux les grains, tous films confondus.
Mire de grain


 

TABLEAU COMPARATIF DES FILMS

Voici un tableau récapitulatif des caractéristiques et remarques sur les films testés.
Note : En ce qui concerne les notations, elle ne correspondent qu'au film en lui-même, c'est-à-dire le produit physique.
Cette notation ne prend pas du tout en compte la qualité de l'image, ce qui serait à la fois subjectif et non représentatif des besoins et utilisations des films.

Les points de notation ont été les suivants :

• Qualité générale de l'emballage : sa rigidité, la facilité d'identification du film, son opacité, sa capacité à protéger les films des impacts...,
• Qualité de la languette de début et de fin de film : facilité à décoller, coller, résistance à l'arrachement...,
• Qualité du support de protection papier : épaisseur, résistance à l'arrachement, facilité d'identification du film utilisé...,
• Qualité du support du film : épaisseur, résistance au déchirement, tolérance de pliage avant marquage, curving...,
• Planéité du film : sa capacité à rester plat après séchage et mise sous presse.

Enfin, l'épaisseur du support, sa teinte ainsi que sa transparence ont été indiquées.
Un film incolore bien transparent peut être une bonne base pour réaliser de l'inversible...



 
Jean-Baptiste Merillot

Jean-Baptiste MERILLOT | 3 chemin du curtil d'osier | 39800 Poligny | Bureau 03 84 66 09 15 | Mobile 06 19 55 28 55 | eMail contact@merillot.fr